2006-12-18 - Lespinassiere
25km / 4h0 / 1120m+ / 1120m-
Fichier CarteSurTable (logiciel)
Trace GPS (.trk)
XML/GPX
Carte IGN (beta)
Malgré le report à Dimanche, ou peut-être grâce au dit report, nous nous retrouvons 10 à Lespinassière.
Parmi les nouveaux (au moins pour moi), il y a Lionel, François (pas K mais plutôt Q comme Q-bike) descendeur de choc, Pascal, et Claire du modèle varouler féminin standard (celui qui vous arrache les poumons dans les montées).
Chez les habitués, Karine, que l'on ne présente plus, l'inoxydable PBDA, JC Amalric et ses redoutables coups de griffe (de préférence dans les montées à 20 %), Stéphane la bombe humaine bien connue qui étrenne son nouveau Giant et enfin Barrie, l'inusable sujet de Sa Majesté.

Tout se petit monde entame un réveil musculaire tranquile dans une longue montée roulante qui nous conduit sur la crête rive gauche de la vallée de l'Argent-Double.
Commence alors un beau parcours en crête par le mont Péril et autres éminences. Le terrain est roulant à l'exception de quelques petits portage de 50 M pour franchir quelques barres rocheuses. Le paysage est entièrement dégagé avec vue panoramique sur le Canigou. Quelques incidents techniques (trois chaines cassées et une crevaison) nous retardent un peu sans affecter la bonne humeur générale. Une descente raide dans les cailloux, et nous voilà arrivés à la croix de Citou. Nous attaquons alors le superbe single qui descend vers Rieussec. Bien qu'il soit un peu endomagé par les sangliers, il fait l'unanimité.

Arrivé à Citou, Lionel, qui est un peu à court de pétrole, retourne directement à Lespinassière par la route. Le reste de la troupe attaque alors le mur de Citou, sur l'autre rive de l'Argent-Double, à un bon rythme. Après une pause déjeuner à la cabanne, la montée se poursuit, beaucoup moins raide, et nous arrivons à l'antenne.

Commence alors l'habituelle descente de folie qui nous ramène à Lespinassière sans incident. Reste alors à affronter 600m à 15% et plus, et nous retrouvons les voitures après 26 KM agrémentés de 1100 M de montées.
En résumé, une superbe sortie hivernale.